Aller au contenu principal
actu google meta description

320 caractères pour décrire le contenu de vos pages et inciter à cliquer

D’après plusieurs sources, Google élève à 320 le nombre de caractères pour décrire le contenu d’une page dans les résultats de recherche.

Jusque là, nous disposions de 160 caractères (soit à peu près deux lignes dans les résultats de recherche) pour décrire le contenu d’une page active sur un site web. C’était un véritable défi d’inciter l’internaute à cliquer sur un lien avec si peu de mots et d’espaces. Mais, ne dit-on pas que « de la contrainte nait la créativité »?

360 caracteres description seo

2 fois plus de caractères, 2 fois mieux référencé?

Si Google permet de décrire plus longuement le contenu de pages web, cela ne signifie rien en terme de référencement naturel. En effet, d’après la publication du blog comexplorer du 13 décembre dernier, il semblerait que les mots-clés précisés dans la méta description ne soient plus pris en compte dans l’algorithme du moteur de recherche. Toutefois, ils apparaissent en gras quand ils sont mentionnés dans la balise.

C’était un véritable défi d’inciter l’internaute à cliquer sur un lien avec si peu de mots !

En outre, ces 160 caractères supplémentaires relâchent la contrainte et permettent d’inciter votre public-cible à cliquer sur votre lien avec davantage de mots. C’est là une véritable occasion de le convaincre que votre site est la réponse à ce qu’il recherche.

A chaque page sa méta description

Chaque page doit donc avoir sa propre description. Il s’agit d’un résumé en 360 caractères du contenu de la page à laquelle elle correspond. C’est votre esprit de synthèse qu’il faut mettre à contribution.

Pour respecter le nombre de caractères, vous pouvez utiliser un fichier excel pour les rédiger avant de les intégrer au site. En fonction du type de technologie que vous utilisez pour votre site Internet (WordPress, Jimdo, Wix, …), il existe un endroit ou un plug-in (Yoast pour WordPress) où intégrer facilement ses méta données.

Les verbes d’action, l’impératif et call-to-action (ex: En savoir plus?) aident aussi à inciter l’internaute à agir et à cliquer sur le lien.

Et vous? Avez-vous déjà optimisé ou ré-optimisé vos descriptions de page?  Besoin d’un conseil? Contactez-nous! 

Back to Top

Shares