Aller au contenu principal
différence emailing newsletter

Quelle différence entre un eMailing et une newsletter?

Il existe bien une différence entre un eMailing et une newsletter. En terme d’objectif, l’un convertit tandis que l’autre fidélise. En savoir plus dans cet article! 

Oui! Il existe bel et bien une différence entre eMailing et newsletter.  Ils consistent tous deux à envoyer un eMail à ses clients ou à ses prospects. Toutefois, on utilise l’eMailing ou la newsletter selon que l’on poursuit des objectifs marketing:

  • d’acquisition (pour se faire connaître),
  • de conversion (pour vendre),
  • ou de fidélisation (pour fidéliser).

L’eMailing convertit le prospect en client

eMailing exemple

Si vous souhaitez générer de nouvelles ventes directes, optez pour l’eMailing.

Dans un style direct, ciblé sur les besoins de ses destinataires, l’eMailing invite son destinataire à poser un acte d’achat ou de commande à l’aide d’un bouton « J’en profite » ou « Je réserve » ou encore « Je commande ».

Dans quels cas faut-il rédiger un eMailing?

Outil de marketing direct, l’eMailing convient particulièrement aux commerces en ligne ou aux sites web qui disposent d’un système de réservation, comme c’est le cas dans le secteur touristique.

On utilise généralement l’eMailing dans les cas suivants:

  • une action promotionnelle (Saint-Valentin, Fêtes de fin d’année, Salon, etc);
  • un événement (une formation, une soirée spéciale;
  • un concours;

Bonnes pratiques pour un eMailing qui cartonne!

Jouez l’urgence ! Indiquez une date limite au-delà de laquelle l’offre n’est plus valable et respectez-là, au risque de perdre votre crédibilité.

Ciblez! Observez les récents achats de vos clients et, en fonction de leur historique, envoyez-leur un message adapté!

 

La newsletter fidélise vos clients

Newsletter exemple

Si votre objectif est de vous rappeler au bon souvenir de vos clients, entretenir une relation durable avec eux ou leur proposer quelques conseils, alors lancez-vous dans l’envoi de newsletters.

Véritable moyen relationnel, la newsletter fidélise vos clients à long terme en racontant votre histoire en continu.

 

Quand faut-il rédiger une newsletter?

La fréquence va dépendre de ce que vous avez à relater. Au-delà d’une fois par mois, vous risquez de vous répéter ou de harceler vos lecteurs. En-deçà d’une fois par semestre, vous vous ferez probablement oublier. Trouvez le juste milieu qui convient à votre public et à votre actualité.

Bonnes pratiques pour une newsletter qui déchire!

Développez des rubriques récurrentes, telles des chroniques ou les rubriques d’un magazine, avec du contenu en lien avec votre secteur d’activité susceptible d’intéresser votre public.

Exemples:

  • un agenda d’événements phares dans votre secteur, même si vous n’y participez pas.
  • des liens vers vos articles de blog (conseils, tendances)

 

Envie d’en savoir plus? Prenez contact pour connaître nos dates de formation! 

Contactez-nous! 

Back to Top

Shares