Aller au contenu principal
Rencontre_entreprises-Belgique-France

Networking: quand les « Carolos » réseautent …

Découvrez le réseautage à travers la visite du Switch Coworking  à la pépinière d’entreprises de Charleville-Mézières le 29 janvier dernier! 

 

Avec l’idée de rapprocher deux centres d’entreprises « Carolos », le Switch Coworking a poussé la porte d’une pépinière d’entreprises à Charleville-Mézières le 29 janvier dernier. Découvrez comment s’est déroulée cette première tentative de réseautage.

Un coworking peut en cacher un autre …

Incubateur, pépinière, couveuse d’entreprises, coworking, … On s’y perd un peu! D’un côté de la frontière ou de l’autre, les mots n’ont pas toujours le même sens!

La pépinière d’entreprises que nous avons visitée à Charleville-Mézières fonctionne à peu de choses près comme nos coworkings wallons, à quelques différences près:

  • La pépinière n’est accessible qu’aux entreprises enregistrées.
  • Ces entreprises se développent dans des bureaux indépendants les uns des autres.
  • Contre un loyer mensuel à un très bon rapport qualité/prix, les « pépiniéristes » peuvent profiter durant leurs années de lancement des aménagements de la pépinière (réfectoire, salles de réunion), de l’accompagnement dans leur développement, d’un service (limité) de secrétariat/accueil, etc …

 

Bureau_pépinière_Charleville
  • Twitter
  • Facebook
  • Google+
  • LinkedIn

Un bureau de la pépinière

 

La pépinière héberge en son sein un espace de coworking destinés aux entrepreneurs et aux porteurs de projet, toutefois beaucoup plus petit que les espaces membres du réseau CoWallonia, sans animation quotidienne propre.

En somme, la pépinière de Charleville-Mézières se présente comme un centre d’affaires pour  « jeunes pousses » (services et artisanat) organisé à la manière du réseau de coworkings wallons.

Economie locale?

La notion de distance semble assez différente du point de vue d’un « carolo » français ou de celui d’un « carolo » belge. Les premiers évoluent dans un pays dont la surface représente 18 fois celle l’autre. Et, pour un Belge, une heure trois-quart de trajet, c’est plutôt long.

Ce ne sont malheureusement pas les transports en commun belgo-français qui facilitent les déplacements entre les deux villes.

Networking= échanges

Il faut souligner l’accueil chaleureux de nos homologues français, digne de leur réputation. Ceux-ci nous ont fait le plaisir de nous recevoir avec un petit-déjeuner et un lunch arrosé d’une bière française, issue d’une collaboration franco-belge, la cuvée d’Arthur.

Accueil_pépinière_entreprises
  • Twitter
  • Facebook
  • Google+
  • LinkedIn

networking pépinière entreprises
  • Twitter
  • Facebook
  • Google+
  • LinkedIn

 

Nous regretterons sans doute l’absence d’un véritable échange de cartes de visite lors de notre passage à la pépinière de Charleville-Mézières. Puissent ces rencontres se renouveler pour renforcer cette première prise de contact!

 

A Charleroi comme à Charleville-Mézières, l’envie de collaborer, d’échanger, de s’ « enrichir » mutuellement paraît bien présente. A l’issue d’une première rencontre le 29 janvier dernier, on constate toutefois des profils différents de part et d’autre de la frontière (coworker n’est pas pépiniériste) et une contrainte de déplacement. Quoi qu’il en soit, pour installer ce type de collaborations, le soutien et les répétitions semblent bien nécessaires. A suivre …

 

 

Back to Top

Share This

Share this post with your friends!