Aller au contenu principal
curation de contenu

Faire figure d’expert sur le web grâce à la curation

Faire de la curation, c’est partager des ressources (articles, tutoriels, dossiers, …) via les réseaux sociaux. Dans cet article, découvrez cette technique de communication web, simple et peu onéreuse.

Avant, il y avait le bon vieux journal. Ca, c’était avant …

Une forme de communication web

Les médias tels que Linked In, Facebook, Pinterest, Twitter, Instagram, Scoop it, … diffusent, à chaque seconde, pléthore d’articles, dossiers thématiques, tutoriels, contenus visuels, actualités brûlantes, … que l’on peut partager depuis ses propres comptes “sociaux”. C’est ce que l’on appelle faire de la curation et il s’agit bien là d’une forme de communication web.

A lire: Qu’est-ce que la curation (source: journal du net)

Dans quel(s) but(s) faire de la curation?

La curation est utile à plus d’un titre. Partager les ressources que l’on a dénichées sur le web permet notamment de:

  • diffuser une image dynamique, “up-to-date” au regard des tendances et nouvelles opportunités de son secteur d’activités → stratégie d’image
  • attirer de nouveaux prospects et fidéliser vos clients sur le long terme en leur apportant une information intéressante, des contenus inspirants → inbound marketing

A lire: Facebook: à quoi doit ressembler votre page “entreprise”? (source: widoobizz.com)

Avec une curation adaptée, vous communiquez vos valeurs et vous vous positionnez en tant qu’expert vis-à-vis de vos clients et prospects. Vous gagnez ainsi leur confiance.

En outre, cette technique vous assure une présence cohérente et stratégique sur le web, à condition 1. d’apporter une plus-value comme le prescrit l’inbound marketing, et 2. d’éviter les pièges: bad buzz, satyre (ex: Le Gorafi en France, NordPresse en Belgique), sources non fiables, excès de partage, incohérence, … Gardez à l’esprit que votre crédibilité est en jeu!

Quelques conseils pour une veille efficace

Veiller le web permet de rester informé des tendances et nouveautés dans son secteur d’activité. Cette pratique de la documentation peut toutefois s’avérer chronophage quand on n’y est pas préparé. Voici quelques conseils pour une veille efficace sur le web:

  • Vérifier les sources.
  • Veiller régulièrement: 2 à 3 fois par semaine au minimum.
  • Mettre à jour ses abonnements: si vous constatez que certains d’entre eux ne vous conviennent pas ou ne correspondent pas à vos attentes, supprimez-les. Ça vous évitera de louper l’essentiel, noyé par un flux trop dense.

La curation dans les règles de l’art

Une fois triée, l’information est prête à être partagée. Comment atteindre les objectifs fixés en terme d’image et d’inbound marketing par la curation? Voici quelques règles:

Sachez que l’excès de partage est une raison majeure de désabonnement. Il est toutefois difficile de conseiller une fréquence optimale car elle dépend beaucoup de la cible. Le nombre de vos fans ou de followers reste un indicateur pertinent.

Avant de se lancer dans la curation tout azimut, la définition d’une ligne éditoriale peut s’avérer très bénéfique: le fil rouge assure la cohérence!

A lire: Comment les marques peuvent-elles susciter la confiance sur les réseaux sociaux? (source: clementpellerin.fr)

Cas pratique: faire de la curation avec Facebook.

A l’instar d’un profil Facebook, une page Fan peut également “liker”, suivre d’autres pages et disposer ainsi de son propre mur ou fil d’actualités.

Il suffit donc de s’abonner aux pages existantes en lien avec son secteur d’activité et/ou avec la ligne éditoriale préalablement définie, et de consulter régulièrement les publications liées à ses abonnements.

Faire de la curation avec Facebook devient un jeu d’enfant: cliquer sur “partager” (ou “share”), en bas du post. Il n’est toutefois pas possible de planifier la date, ni l’heure de la publication.

La plupart des sites web actuels dispose d’une icône Facebook qui mène vers une page Fan associée. Ayez le réflexe de la chercher chaque fois que vous visitez un site web ou un blog qui vous intéresse. Voilà une méthode efficace profiter de la veille d’autres professionnels du secteur.

 

Faire de la curation, c’est un procédé simple et peu onéreux de communication web vis-à-vis de vos clients et de vos prospects, à condition de veiller efficacement et de partager une information qui:

  • intéresse votre cible,

  • lui donne confiance en votre « marque » et

  • l’incite à revenir vers vous.

Quels sont vos trucs et astuces en matière de veille et de curation?

 

En savoir plus sur la curation et les droits d’auteur? Je vous suggère la lecture de « Propulsion, curation, partage, … et le droit dans tout ça? » (source: S.I.Lex)

Back to Top

Share This

Share this post with your friends!